Tirelire#3Malgré un résultat reporté de 45 095,61€ suite à l'excédent de l'exercice 2017, les indicateurs du budget 2018 virent au rouge !

Rappellons tout d'abord à nos lecteurs que le compte administratif du service assainissement faisait apparaître fin 2016 un excédent de 103 359 €...

Et bien tout ceci est en train de fondre comme "neige au soleil" et l'association ADICVIT s'en inquiète fortement car cette dérive budgétaire aura nécessairement des répercussions pour les habitants et contribuables de la commune...

Explications :

  • Nous allons nous intéresser à la Capacité Brute d'Autofinancement (C.A.F.).
"La capacité d’autofinancement correspond à l’ensemble des ressources financières générées par les opérations de gestion de l’établissement et dont il pourrait disposer pour couvrir ses besoins financiers. Elle mesure la capacité de ce dernier à financer sur ses propres ressources les besoins liés à son existence, tels que les investissements ou les remboursements de dettes. Elle représente donc l’excédent de ressources internes dégagées par l’activité de l’établissement et peut s’analyser comme une ressource durable."

Pour le budget 2018 du service assainissement de la commune, la C.A.F. Brute est de : - 2 788 € !

En d'autre terme, cela signifie que le service assainissement ne couvre plus ses besoins financiers et ne fait pas face au remboursement de sa dette... Au contraire, il l'augmente !

  • Intéressons nous maintenant à la C.A.F. nette :

"La C.A.F. nette est égale à la C.A.F. brute amputée du remboursement en capital de la dette. La CAF nette représente donc l'autofinancement de la collectivité. Elle a vocation à couvrir le remboursement de la dette en capital."

 C.A.F. nette du budget assainissement de Vergigny : - 97 566 € !!!

Gloups...! La dette se creuse sévèrement !!!

Après décompte de la subvention d'investissement, le budget 2018 laisse donc apparaître un besoin de financement de près de 80 000 € que la collectivité va devoir couvrir coûte que coûte...

Cette situation est d'autant plus préoccupante que le compte administratif 2017 fait apparaître 50% de recettes en plus que celles sur lesquelles se sont basées les projections budgétaires pour le service assainissement !

Et pour combler le trou, il n'y aura pas 36 solutions :

  1. la commune va devoir recourir à l'emprunt en alourdissant encore un peu plus la dette financière du service assainissement mais cela ne règlera pas le problème d'autofinancement...
  2. nos élus vont devoir se rendre à l'évidence et augmenter la redevance assainissement pour équilibrer le budget et dégager les financements nécessaires en vue de couvrir les besoins actuels et futurs...

CQFD : le projet d'assainissement collectif sur Bouilly / Rebourseaux / Vergigny n'est pas économiquement et durablement soutenable même avec une redevance à 3.50€ et un abonnement à 50€ : pour preuve l'état des finances seulement 2 ans après la mise en service du réseau et de la station !!! Les habitants vont faire une nouvelle fois les frais de cette gestion hasardeuse en étant, cela fait peu de doute, mis financièrement à contribution...

Nous sommes doublement inquiets car, effectivement, le service assainissement ne couvre pas ses besoins actuels mais il ne dégage pas non plus les ressources nécessaires pour faire face aux investissements à venir : réfection du réseau sur le quartier de la Saunière, modernisation de la station d'épuration de Vergigny, agrandissement de la capacité de la station de Bouilly / Rebourseaux déjà à saturation...

Et nous ne sommes probablement qu'au tout début du problème : l'association a pu obtenir des données liées aux consommations d'eau qui tendent à annoncer l'accroissement des difficultés financières du service assainissement de la commune de Vergigny... Informations à suivre !