Conseil Municipal du 10 février 2017 :

Petit rappel...!Intox

Lors du conseil municipal du 10 février 2017, Monsieur le Maire se fendait d'une  déclaration en ouverture de séance suite à la remise en question de l'application rétroactive de la redevance assainissement votée lors d'un conseil précédent... Notre Maire s'alarmait haut et fort du risque financier que faisait courir cette remise en cause des modalités de calculs !

Pour mémoire, nous vous redonnons ci-dessous l'extrait du compte-rendu municipal sur ce point :

...

...

Quand est-il réellement à la sortie de l'année 2017 du (faux) problème soulevé par M. le Maire et sa communication alarmante faite auprès de habitants de la commune à travers le compte-rendu du conseil municipal ?

Et bien rien ! aucune trace du trou de 65 000€ euros évoqué par M. le Maire...

Mais bien plus surprenant encore : lors du conseil municipal du 13/04, il a été annoncé que le compte administratif 2017 du service assainissement dégage un résultat global net de 275 000€ ! Ce montant représente 1,4 fois le montant des produits générés par la redevance assainissement : en 1 seule année, le budget assainissement a généré un résultat exédentaire égal de 275 000€ !!!

Ce montant soulève de multiples questions :

- Alors qu'elle annonçait début 2017 un manque à gagner estimé à + de 65 000 € sur le budget assainissement, comment explique-t-elle aujourd'hui un résultat positif et d'un niveau aussi élevé ?

- Comment explique-t-elle également, qu'après une seule année pleine et entière de fonctionnement après travaux, le compte administratif fasse apparaître un résultat globlal de + 275 000 € ?... Y'a pas comme un léger problème ?

- Les habitants ne seraient-ils pas en train de payer une redevance surestimée pour le service assainissement ?

- Quels objectifs et ambitions vont servir ces réserves financières démesurées que sont en train d'amasser l'équipe municipale actuelle ?

L'association ADICVIT démontre, une fois de plus, que transparence, explications et justifications ne sont pas au rendez-vous dans la gestion de la commune et de son service assainissement. Cette situation met en évidence, une nouvelle fois, que la commune dispose de moyens financiers conséquent qui permettraient de faire baisser le coût de la redevance assainissement (et pas seulement !)

 Il est urgent que tout cela cesse ! Ces comportements et méthodes de fonctionnement n'ont plus leur place dans la conduite et gestion des collectivités locales et d'autant plus lorsqu'il s'agit de celle qui oeuvre au plus près des habitants, la commune !

L'association a demandé un certain nombre de documents comptables pour faire un point précis sur les finances de la commune de Vergigny. Elle en attend (toujours !) la transmission... L'association ADICVIT précise, si besoin en était, qu'elle ne laissera pas les délais légaux de transmission des documents administratifs être bafoués, comme ils ont pu l'être pour d'autres demandes !...